ALGÉRIE MICROCRÉDIT

ALGÉRIE MICROCRÉDIT

ALGÉRIE MICRO CRÉDIT

En Algérie, le micro-crédit est une des formes de prêt faisant partie de la microfinance algérienne et qui contribue à donner une chance aux jeunes algériens et algériennes qui souhaitent intégrer le marché du travail en créant leur propre micro-entreprise, sans compter le micro-crédit social qui contribue à l’inclusion sociale des populations algériennes vivant au-dessous du seuil de la pauvreté.

En Algérie, le micro-crédit est par définition un type de prêt accordé par un organisme de la microfinance algérien et qui est réservé à emprunteur algérien qui souhaite obtenir un mini-prêt. En Algérie, le micro-crédit a été installé par les autorités financières algérienne pour contribuer à l’inclusion sociale des populations algériennes vivant dans la précarité financière et sociale.

En Algérie, le microcrédit est souvent la dernière option pour les jeunes à la recherche d’un emploi et désirant créer leur propre entreprise et devenir ainsi auto-entrepreneur algérien.

>En Algérie, le microcrédit demeure le monopole d’une Agence Nationale de Gestion du Microcrédit (ANGEM) dans le cadre de création d’activité par des petits investissements incluant du matériel, des matières premières qui constitue le fonds de roulement.

Un microcrédit en Algérie présente des conditions qui limite le montant d’un tel financement à 1 million de dinars et demande à l’emprunteur un apport symbolique de 1%, le reste consistant en un crédit bancaire bonifié de 70% et 29% revenant à l’ANGEM.